résumé #13

« L’année dernière le facteur montant souvent.
Presque une fois par semaine. Le fils Maurras était au service, dans les dragons.
Maintenant qu’il est revenu, il n’y a plus besoin d’écrire, il crie, de la place ou du champ, et sa mère sort et lui demande :
– Qu’est-ce que tu veux ?
Et le facteur ne monte plus. »

p.16 In Colline de Jean Giono
Éditions Le livre de poche 1990

Publicités

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :